Prises de Position

La « Bonne Nouvelle » de la nomination de Mikati

Plutôt que d'assister à la responsabilisation politique pour les mois perdus, les politiques financières hideuses et destructrices, et l'argent gaspillé dans les bazars des quotas pour former le gouvernement, Plutôt que d'assister à la responsabilité judiciaire du crime de bombardement du port, On constate que les dirigeants ne se contentent pas d'inventer des ruses pour ne pas lever les immunités formelles pour protéger leurs partisans de toute responsabilité. En se préparant à nommer Najib Mikati pour former un nouveau gouvernement, ils nous invitent en quelque sorte à un nouveau chapitre du crime continu contre la vie et les fonds de toute la communauté.